Coming soon!!!
Thank you for your patience.

Conformément aux Procédures d’examen environnemental et social d’IFC, tous les clients de cette dernière, y compris les institutions financières, sont tenus de soumettre à IFC chaque année un rapport sur la performance environnementale et sociale de leurs opérations, de la phase des décaissements jusqu’à la clôture de l’investissement d’IFC. Les rapports annuels de performance environnementale (AEPR) des institutions financières doivent présenter des informations sur le portefeuille ventilé par secteur d’activité et type de transaction ; sur l’application du SGES de l’institution financière ; sur toute les questions environnementales et sociales revêtant de l’importance et sur les cas de non-respect concernant des transactions particulières. Les formes retenues pour la présentation des informations sont différentes pour les institutions bancaires, les institutions de crédit-bail,les institutions de microfinance, et les fonds de placement privés.

IFC examine chaque année le rapport de performance environnementale et sociale que lui soumet chacune des institutions financières qui sont ses clientes. Son examen vise principalement :

  1. Le profil de risque environnemental et social du portefeuille du client par type de transaction et par secteur d’activité ;
  2. L’évaluation de la performance du client au regard des prescriptions de performance environnementale et sociale d’IFC qui sont applicables ;
  3. Les principales insuffisances concernant la performance du client et son Système de gestion environnementale et sociale (SGES) ; et
  4. Les principales mesures que le client doit prendre pour améliorer sa performance environnementale et sociale.

IFC examine ensuite avec chacun de ses clients les insuffisances notées au niveau de la performance environnementale et sociale de ce dernier ; répond à ses questions ou lui fournit les précisions nécessaires sur ses prescriptions environnementales et sociales applicables ; et identifie les opportunités environnementales qui ont une valeur ajoutée.

IFC aide ainsi les institutions financières qui sont ses clientes à produire des résultats propices au développement dans les marchés émergents et concrétise son adhésion à la viabilité environnementale et sociale. Son action favorise la poursuite de sa mission fondamentale, qui consiste à promouvoir un développement durable du secteur privé dans les pays en développement pour contribuer à réduire la pauvreté et à améliorer les conditions de vie des populations.


  • FacebookTwitterLinkedIn
  • Share