Coming soon!!!
Thank you for your patience.

Le financement est généralement garanti par les actifs du projet, de sorte que l’institution financière assume le contrôle du projet si le promoteur a des difficultés à respecter les conditions de la transaction.

Le financement sur projet est généralement destiné à des opérations complexes et de grande envergure, telles que la construction de routes, barrages ou centrales et la prospection d’hydrocarbures. Vu leur complexité, leur taille et leur emplacement, ces projets posent souvent de difficiles problèmes environnementaux et sociaux, notamment : réinstallation forcée, appauvrissement de la biodiversité, impacts sur les populations autochtones, et/ou sécurité des populations locales, sécurité des travailleurs, pollution, contamination, etc. Ces projets faisant généralement l’objet d’une grande attention de la part des organes de réglementation, de la société civile et des bailleurs de fonds, leurs promoteurs consacrent davantage de ressources à la gestion des risques environnementaux et sociaux .

S’ils ne sont pas bien gérés, les risques environnementaux et sociaux peuvent entraîner la perturbation ou l’arrêt des opérations du projet, ce qui peut être une source de complications juridiques et compromettre le succès du projet dans son ensemble. Parce que les ressources nécessaires au remboursement du prêt proviennent généralement des flux de trésorerie escomptés, toute perturbation du projet lui-même, quelle que soit la situation financière de ses promoteurs, pose un risque financier direct pour l’institution financière.


  • FacebookTwitterLinkedIn
  • Share