Coming soon!!!
Thank you for your patience.

Ces dernières années, un certain nombre de référentiels en matière de viabilité sont apparus afin de mieux prendre en compte ces questions pendant le processus de financement :

  • Principes d’Équateur : un référentiel proposé aux institutions financières pour les aider à gérer les questions environnementales et sociales liées aux projets qu’elles financent partout dans le monde et dans tous les secteurs d’activité.
  • Initiative financière du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE-IF) : un partenariat entre le PNUE et le secteur financier mondial, qui définit les principes de viabilité applicables aux organisations financières (y compris les assureurs) et propose des réseaux d’échanges, des études et des formations.
  • Principes des Nations Unies pour l’investissement responsable : une initiative de l’ONU ciblée sur les investisseurs institutionnels, qui définit six principes d’investissement relatifs aux questions environnementales et sociales et au gouvernement d’entreprise.
  • Pacte mondial des Nations Unies : une initiative de l’ONU ciblée sur les entreprises, pour qu’elles s’engagent volontairement à aligner leurs opérations et leurs stratégies sur dix principes universellement reconnus dans les domaines des droits de l’homme, du travail, de l’environnement et de la lutte contre la corruption.
  • Normes internationales du travail de l’Organisation internationale du travail (OIT)  : un ensemble de normes internationales du travail visant à accroître pour les femmes et les hommes les chances d’obtenir un travail décent et productif, dans des conditions de liberté, d’équité, de sécurité et de dignité.
  • Organisation internationale de normalisation (ISO)  : l’ISO, réseau d’instituts nationaux de normalisation de 163 pays, a élaboré des normes internationales sur la responsabilité sociale (ISO 26000), la gestion des risques (ISO 31000) et la gestion environnementale (ISO 14000).
  • Charte des entreprises pour le développement durable  : une initiative de la Chambre de commerce internationale, destinée à aider les entreprises à élaborer leurs propres politiques et programmes afin de promouvoir une bonne gestion environnementale.
  • Principes de Londres pour la finance durable : des principes proposés pour que les marchés financiers soient le plus à même de promouvoir le financement du développement durable.
  • Principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales  : des principes et des normes non contraignants destinés à favoriser une conduite responsable des entreprises dans différents domaines, dont l’emploi et les relations professionnelles, les droits de l’homme, l’environnement, la publication d’informations, la concurrence, la fiscalité, et la science et la technologie.
  • SA8000, Norme de responsabilité sociale : une norme mondiale sur la responsabilité sociale qui porte sur les droits des employés et l’équité dans le travail.
  • Principes directeurs SIGMA  : un référentiel qui aide les organisations à mettre au point un ensemble de principes directeurs sur l’environnement, les structures et les relations sociales, le capital humain, les immobilisations corporelles, et les performances financières.

  • FacebookTwitterLinkedIn
  • Share